Nous sommes le
Jeudi 21 Septembre 2017

Fêtes à Souhaiter
La Pensée du Jour


 08 92 23 95 49 à 0.40€/min

Nb de visiteurs depuis le 25/07/2002:3108012
Nb de visiteurs aujourd'hui:2197
Nb de visiteurs connects:33
Accueil     
   
Voyance     
   
Horoscope Gratuit     
   
Tirage GRATUIT     
   
Formes de Voyance     
   
Dossiers Couple     
   

Plans Astral-voyance-ésoterisme

Divers

Visite des différents plans de l'astral

« Nous allons vous parler de la Vie, de votre vie. Nous allons vous parler de ce que vous appelez injustement la mort. Nous allons vous parlez de ce que nous nous appelons la vraie Vie. Nous allons aussi vous parler d'êtres prêts à s'incarner.

Nous voudrions pouvoir mettre en vous la certitude que la mort n'existe pas. Nous aimerions aussi enlever de votre cœur la notion de peur, de tristesse attachée à cette séparation.

Si nous désirons vous parler de ce sujet, c'est qu'il a une place de très grande importance dans votre vie. C'est la peur de la mort qui vous fait agir à contre-courant.

Il faudra que compreniez que la mort est votre amie au lieu d'être votre ennemie. Vous n'êtes pas faits pour vivre toute votre vie dans votre habit de chair, vous êtes en promenade sur ce monde, promenade d'étude s'entend, promenade parfois périlleuse, promenade où il vous arrive parfois de grands désagréments qui font partie de vos études. Vous explorez ce monde avec votre corps de chair, mais vous n'appartenez pas à ce monde. Cela il faut vraiment que vous le compreniez, que intégriez au plus profond de vous-même.

Bien sûr, lorsque des êtres chers vous quittent, vous ne pouvez pas vous empêcher d'avoir un grand chagrin, une grande tristesse, mais c'est pour cela que nous voudrions vous dire que si vous pouviez avoir une autre image de cette séparation, si vous pouviez comprendre qu'il n'y a aucune séparation, que l'être cher qui vous a quitté est près de vous, vous parle, vous touche, vous aime, cette souffrance n'existerait pas. Vous vous ne pouvez le percevoir parce que vous ne voulez pas le percevoir. Nous nous expliquons.

L'homme de demain retrouvera les facultés qu'avait l'homme de jadis. Il avait, il y a très, très longtemps, la faculté de voir certains plans de l'invisible, les plans les plus proches de lui, c'est-à-dire ceux de ce que vous appelez les décédés. Vous, vous vous êtes complètement enlisé dans votre matière, dans votre mental, et vous avez oublié le fonctionnement de votre véhicule.

C'est comme si vous aviez une voiture très sophistiquée avec un ordinateur très performant et que vous ne sachiez pas vous en servir. Vous avez juste quelques rudiments qui vous donnent la possibilité de vous déplacer dans ce monde, mais pas ailleurs, alors que si vous saviez vous servir convenablement de cette machine qui est si perfectionnée, qui a été mise à votre disposition pour venir sur ce monde, vous pourriez voir tout ce qui est caché.

L'homme de demain, vous peut-être, percevra les plans de l'invisible, il percevra ses êtres chers disparus, il pourra converser avec eux, il pourra les aimer. Même si la matière les sépare, par l'esprit ils ne seront pas séparés. L'esprit n'a pas de frontières, l'esprit n'a pas de limites et l'Amour non plus parce que l'Amour est dans l'esprit. Quand nous parlons de l'esprit, nous parlons du siège de la partie divine en nous.

Aussi, à votre époque, il est fait un grand travail pour essayer de faire comprendre à tous les êtres de la terre qu'il n'y a point de mort, qu'il n'y a point de séparation, qu'il y a simplement une différenciation de l'être, qu'une séparation très provisoire.

Lorsque vous avez un chagrin immense lors de la perte d'un être cher, vous l'empêchez d'aller sur le plan d'étude qui est le sien après sa vie terrestre , car il reste près de vous. Il a beaucoup de peine à sentir votre désarroi. Alors essayez de comprendre, essayez de lui envoyer beaucoup d'Amour et de Lumière et de le laisser partir librement.

Quant à vous, vous ne devez avoir nulle crainte du passage, de votre départ. Quoiqu'il puisse être, même si ce départ devait se faire dans ce que vous appelez une souffrance physique, il n'y a pas de souffrance. C'est le corps qui a l'air de souffrir, mais l'âme est déjà partie, l'âme voit le corps mais n'en sent plus les douleurs. Tout émotionnel a quitté ce corps. Ce n'est plus qu'une pauvre machine qui vit encore les derniers soubresauts de la vie.

Pour mieux vous faire comprendre tout cela, nous allons t'amener tout d'abord sur un plan assez proche du vôtre où tu pourras décrire tout ce que tu verras."

Je me trouve maintenant dans une sorte de petit nuage. Je n'ai pas traversé le tunnel parce que cela a été très vite.

Je vois une immense Lumière ; des êtres marchent sur ce nuage et ils me tendent les mains. Ils sont très souriants, ils me disent : " nous sommes très heureux que tu viennes vers nous."

Je marche mais j'ai l'impression d'être une plume. J'ai cependant un corps, mais il ne réagit pas du tout de la même façon que mon corps terrestre. C'est extraordinaire, je ne ressens aucune gêne, tout est léger, tout est doux, tout est Amour, tout est Lumière. Les êtres venus à moi sont pourtant des êtres humains.

Je vois une toute petite fille très souriante, elle me prends la main et me dit:

-" Viens !"

J'avance, et c'est comme si je marchais au-dessus de la terre, en lévitation, parce que mes pieds ne touchent rien.

Au loin, je vois un être très beau, très grand, entouré d'une grande lumière blanche. Il me dit :

-" Viens, je vais te faire visiter ce plan, tout du moins une petite partie de ce plan."

Je suis maintenant dans ce qui ressemble à un pré ; il y a un chemin avec des petits graviers tout dorés, et au bout une sorte de maison qui bouge. J'ai l'impression que je n'arrive pas à la stabilise, c'est comme si tout était fluide. Il me dit :

-" Tu vas rester près de nous et tu vas regarder."

Un être humain apparaît, comme sorti du nulle part, il est très étonné et regarde de tous les côtés.

L'être lumineux me dit :

-" Cet être là vient de quitter son monde."

Tout de suite des amis l'entourent, l'embrassent, il est infiniment heureux. C'est beau, c'est beau ! Il y en a encore qui sortent, qui arrivent de nulle part comme s'il y avait une porte invisible. Au début, je ne voyais personne et maintenant il y a beaucoup de monde. Chaque être qui quitte son monde est accueilli ainsi.

Maintenant les êtres venus accueillir celui qui est parti de son monde se poussent un petit peu ; un Être très lumineux s'approche et lui demande de le suivre. Ils rentrent tous deux dans cette sorte de maison. Je ne sais pas la décrire parce que tout est très mouvant, les formes sont changeantes. C'est curieux de ne pouvoir décrire cette immense lumière qui prend une forme de maison. Ils rentrent.

"- Tu vas venir aussi."

J'entre et la personne s'allonge sur une sorte de lit qui n'en est pas un ; c'est un matelas de lumière. Elle ferme les yeux comme si elle dormait. A côté d'elle, il y a le guide venu l'accueillir. On me dit:

-" Elle est en train de revoir les actes de sa vie, tout ce qu'elle a fait, tout ce qu'elle n'a pas pu faire. Cela va durer un certain temps pour elle. Plus vite elle en aura tiré l'enseignement et plus vite elle pourra quitter cet endroit, ce lit."

Ce n'est pas un lit mais je l'appelle ainsi.

-" Ensuite, elle pourra continuer son travail sur un autre plan si elle le désire. Elle pourra aussi, de temps en temps, aller aider les êtres qu'elle a laissés sur son ancien plan, sur la terre.

Ici, as vu le cas d'un être qui avait fait ce que vous appelez un cheminement spirituel, qui s'était grandement ouvert à une autre conscience, un être qui n'a pas eu de difficultés lors du passage. Maintenant tu vas venir avec nous et nous allons te montrer autre chose."

Je suis mon guide, il m'entraîne. Je crois bien que je n'ai pas le choix. Je suis prise dans son énergie et je ne peux pas faire autrement.

Maintenant, je vois au travers de ces nuages, (mais je ne sais pas si ce sont des nuages car je ne sais pas décrire ce que je vois), beaucoup d'êtres qui flottent, perdus, qui ne savent pas où ils sont, qui sont dans une sorte de grisaille.

-" Ils n'ont pas compris, et s'ils avaient simplement la conscience de projeter un petit peu de Lumière en eux, ils traverseraient cette grisaille pour venir à nous.

Ce sont des êtres qui ont refusé cet état de mort. Ce sont des êtres qui ont été dans l'obscurité toute leur vie, qui n'ont pas eu conscience de ce qu'ils étaient, et ils sont encore perdus. Ces laissons ces êtres là un certain temps - qui peut paraître long pour vous - car il faut que ce soit leur conscience qui les projette vers nous. Si au bout d'un temps que nous jugerons suffisamment long ils ne sont pas encore venus à la Lumière, nous essayons de les aider. Les êtres qui vont les chercher sont souvent des êtres ayant vécu il y a très longtemps sur votre monde ; ils pénètrent dans ce brouillard au prix de beaucoup de difficultés vibratoires pour eux.

Nous vous disons ceci qui a une importance immense : si de ceux qui sont restés sur la terre, où les décédés sont encore très présents vibratoirement, émanent beaucoup de prières et d'Amour pour ces êtres disparus, cela les aide à traverser ce brouillard et à aller sur leur plan de Lumière. C'est pourquoi il faut énormément prier pour les personnes qui ont quitté votre monde.

Il faudrait que vous conserviez cette image en vous. Priez pour leur donner la force d'aller sur le plan qui doit être le leur, où ils rencontreront leurs êtres aimés et les guides qui viendront les aider."

C'est triste toutes ces âmes, revêtues tout de même de corps et qui flottent dans cet espèce de brouillard. J'aurais tellement envie d'aller les chercher ! -

"Plus votre cheminement, plus votre éveil est profond, plus vite vous vous projetterez vers nous.

Vous tous qui êtes présents ce soir (ou qui nous lisez), vous n'aurez pas de difficultés car, comme nous vous l'avons dit souvent, nous mettons en vous l'essentiel. Nous modifions vos vibrations et nous pourrons vous aider d'une autre façon sur le plan vibratoire."

Ils me montrent encore d'autres images. Je vois maintenant quelque chose d'étrange. Il y a comme un chemin qui relie le plan de la terre et celui des décédés. Je vois une dame infiniment triste. Elle est habillée de sombre, elle est dans une tout petite maison sombre et triste et elle pleure, elle se révolte, elle en veut au monde entier et à Dieu, je ne sais pas pourquoi. On me dit :

-" Regarde, regarde et tu comprendras !"

Auprès d'elle il y a un homme d'une trentaine d'années, il est assis mais elle ne le voit pas. Elle est assise près d'une table sur un banc, elle pleure sur son sort, elle est révoltée dans son âme. Ce jeune homme est son fils. Il lui dit : "Je suis là, n'aie pas peur, n'aie pas de chagrin". Elle ne l'entend pas et il est triste.

C'est curieux, il y a une superposition d'images car je vois la route qui relie ce jeune homme à son vrai plan. Il vient souvent voir sa mère de la terre et, très attristé, il repart. C'est un garçon qui a ouvert sa conscience à l'Amour, c'est pour cela qu'il peut très facilement passer ce chemin qui est pour lui un chemin de Lumière. Il a beaucoup de peine de ne pouvoir aider sa mère.

En fait, le chemin entre les plans n'est pas très long car il n'y pas de distance entre eux, il y a une interaction entre les plans. Ce chemin n'existe pas dans la réalité, c'est une image, un symbole.

Le jeune homme parle et me dit :

-" Je ne peux pas aider ma mère, mais je peux cependant le faire par l'intermédiaire d'un humain qui me ressentira, au travers duquel je pourrai m'exprimer."

Tout se dilue, tout s'efface.

Je suis de nouveau sur le plan où il y a cette maison qui a l'air de trembler.

-" Tu vas me suivre, nous allons te mener plus loin."

Je le suis parce qu'il m'attire. Je vais vers une autre maison où il y a un immense tunnel doré. Dans ce tunnel, je vois des êtres. C'est très curieux parce qu'ils prennent une forme humaine, comme s'ils s'habillaient, comme s'ils choisissaient un habit. L'Être de Lumière qui est avec moi me dit :

-" Ce que tu vois là, c'est le départ pour le monde de la terre, pour le monde de la manifestation de la matière."

Ces êtres n'ont pas l'air triste de partir. Ce ne sont pas des bébés que je vois, il y en a de tout âge. C'est comme s'ils se présentaient à moi avec le corps qu'ils désirent. Il y a une sorte de petit écran et ils voient tout ce qui se passe.

C'est extraordinaire: au bout du tunnel doré, il y a cette sorte d'écran qui les relie au foyer qui va les recevoir et ils voient déjà ce qui s'y passe. Ils apprennent à connaître leur future maman, leur futur papa.

Que c'est beau ! Il y a quand même une grande appréhension. D'un seul coup je vois le premier qui était au bord du tunnel s'engloutir dans le nuage. Je vois une maison et une dame blonde. L'être que j'ai vu et qui s'apprête à s'incarner est comme une petite lumière. J'ai l'impression qu'il entre par la tête de la dame blonde. J'ai l'impression de rentrer avec lui. L'Être de Lumière me dit:

-" Relève tes vibrations un tout petit peu. Focalise-toi sur mon énergie."

Je vois de partout ces tunnels de montées et de descentes car il y en a beaucoup.

A côté de chaque être qui va s'incarner il y a son guide qui lui dit :

-" Je serai toujours près de toi si tu as la conscience de m'appeler. Ne m'oublie pas et je pourrai t'aider."

Il y a entre eux un échange vibratoire et pendant son guide le conduit pendant sa descente.

Maintenant je ressens un immense tourbillon comme si on m'entraînait ailleurs, plus haut.

Je vois plusieurs plans à la fois. Sur chaque plan, je vois régner la vie. Chaque plan correspond à des niveaux de conscience différents. Je dois être assez haut parce que j'en vois beaucoup. Et là où je me trouve maintenant il n'y a plus d'êtres humains, il n'y a que de la Lumière, il y a un immense Amour. Ils me disent :

" A ce niveau on vit la Vibration Suprême, on se fond dans cette Vibration. Tu n'existes plus en tant qu'humain, tu existes en tant qu'Energie-Amour.

Maintenant, nous allons t'aider à réintégrer petit à petit ton plan."

J'ai beaucoup de mal à parler. C'est comme si je n'avais plus de corps, comme si je n'avais plus d'existence.

" Ce que nous aimerions, c'est de vous faire ressentir que vous êtes avant tout énergie.

Votre corps n'est que votre véhicule, le plus important est ce qui se trouve à l'intérieur. Nous essayons d'élever suffisamment votre taux vibratoire afin qu'il puisse y avoir une communion entre vous et nous."

Que tous ces mondes sont beaux! Rien n'est compliqué. C'est nous qui compliquons les choses. Le passage n'est pas triste. La naissance l'est davantage.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu
Recettes d'Elyna     
   
Services gratuit     
   
Le Reiki     
   
Nos Guides     
   
Spiritualité     
   
Partenariat     
   
Divers     
   

Voyance Précise de qualité au 06 88 33 58 56, je vous rappelle que si vous le désirez, vous ne paierez que 20€ les 10 premières minutes et 3€ la minute supplémentaire, paiement CB sécurisé, pour la SUISSE 0901 000 335 CHF 2,50/min depuis une ligne fixe.